Little Boy, Numéro 2 !

Little Boy et Minuscule – Janvier 2016 + début Février

IMG_4555 (2)

Little Boy

Little Boy est lessivé. Il faut dire qu’à l’école, ces derniers temps, c’était un joyeux bazar avec au programme : Maitre absent, Maîtresse remplaçante absente,  Atsem absente, goûter pas pris à la garderie, doudou-écharpe-bonnet perdus…bref ! Tout ce remue-ménage n’a pas joué en notre faveur, tant et si bien que jeudi soir, quand la dame de la garderie m’a dit qu’il n’avait pas dormi une seule minute à la sieste , je me suis dit que la soirée allait être merveilleuse. Et ça n’a pas loupé : concours de pleurs avec son frère, roulage par terre, cris stridents parce que « je suis un petit peu fatigué mmmoooiii »…Bref, j’ai abrégé la soirée de façon magistrale : bain, bol de chocapic et au lit à 19h30 ! Ouf !

Little Boy a des peurs assez rigolotes : après Mickey (uniquement le grand Mickey rencontré à Disney Land), le Père Noël (bon bah là je ne peux pas l’aider parce que moi non plus je ne l’aime pas trop), voici la peur des Ours Polaires. Bon, en Bretagne ça devrait bien se passer vous me direz !

Little Boy est de plus en plus réfléchi, construit ses phrases et nous impressionne par sa mémoire. Il connait le menu de la cantine par cœur, se rappelle de nos promesses (à nous de les respecter à chaque fois)… Il rencontre juste des difficultés à se situer dans le temps : pour lui tout à eu lieu « hier ». On y remédie avec un petit calendrier super bien fait de chez Oxybul, ainsi tous les matins on change la date, on fait la météo, on annonce l’activité de la journée (école, jeux, papi-mamie…) on choisit son humeur…Bref, on se situe dans le jour présent.

Little Boy a l’air épanoui à l’école, dans les couloirs il salue tous les adultes sur son passages et ils le lui rendent bien. Quand il rentre dans la classe, un enfant vient à chaque fois à sa rencontre pour l’emmener jouer. Les classes étant vitrées, je m’arrête souvent pour le regarder après l’avoir déposé : il rit, joue, discute…bref, je crois qu’il se sent bien, et pour nous, parents, c’est juste ultra rassurant (au mois de février, certains enfants hurlent encore en arrivant à l’école…et les mamans repartent souvent en pleurant elles aussi).

Little Boy aime toujours autant les puzzles, son train en bois, les petites voitures, le dessin animé des Kiwis et jouer au Docteur (en énonçant bien fort « votre température corporelle est de 100 000 degrés » et « Toussez Monsieur »)

Little Boy a récemment essayé de : rentrer dans la boulangerie avec sa draisienne, montrer son caleçon à nos invités du soir, chanter du Soprano à l’école (« Où sont les filles, les femmes au tempérament de guerrière… »), rincer la baignoire tout seul (je vous laisse imaginer l’état des murs), manger du chocolat incognito mais, comme dans la pub de « Marcel tu pousses le bouchon un peu trop loin », il s’est fait trahir par ses moustaches !

 FullSizeRender (2).jpg

Minuscule

Je suis désormais intimement persuadée que l’état de santé de Minuscule en fin de l’année était révélatrice d’une bonne grippe…ils remplissait absolument toutes les cases sauf celle de tousser (critère visiblement indispensable pour les urgences pédiatriques pour oser utiliser le mot « grippe »). Les 5 jours à 40°, les gémissements et pleurs incessants, l’arrêt de l’alimentation, l’inconfort dans nos bras ou ailleurs…bref, heureusement que cet épisode est derrière nous.

Minuscule est heureux. Heureux de se réveiller, heureux de manger, heureux de jouer (à condition de ne pas être trop loin de nous quand même), bref en petit deuxième on ne pouvait pas franchement rêver mieux.

Minuscule idolâtre son frère, le suit des yeux, l’appelle, le cherche, rit à ses bêtises.

Minuscule aime manger. Il aime ses bibs de lait (et ça nous change parce que Little Boy a eu de grosses difficultés avec le lait et a arrêté définitivement les bibs à 8 mois), il aime les purées de légume, les yaourts et surtout les croûtons de pain. Quand il aperçoit de la nourriture, il entre en transe tant et si bien que son assistante maternelle fait « des tests ».Je vous laisse deviner qui a grignoté des micros bouts de crêpe le jour de la Chandeleur ?

Minuscule a une dent (presque deux). Bon c’est officiel, les médecines parallèles chez nos enfants ça ne marchent pas. On avait quand même essayé de le faire panser mais non, un mal de dent reste un mal de dent. Je hais désormais les mamans qui disent à tout va qu’elles découvrent les dents de leurs enfants au petit matin.

Minuscule est de bonne composition, Little Boy ayant un mal de chien à prêter ses jouets, Minuscule ne fait pas de scandale et rit de bon cœur devant les esclandres de son frère.

Minuscule bouge, gigote, s’assoit presque. Il faut bien le surveiller parce que je sens que ça pourrait bien être un « Marie-Connerie » !

The show must go on !

Publicités

4 thoughts on “Little Boy et Minuscule – Janvier 2016 + début Février”

  1. Ça fait plaisir de lire des nouvelles! J’espère que les parents suivent le rythme de ces deux adorables petits garçons trop mignons!

  2. Yseult a 6 ans, elle commence a peine a se repérer dans le temps, j’ai instauré le calendrier mais peine perdue elle continuait a s’emmêler les pinceaux, bah grave tout était demain ou mardi. Ils sont trop cocos tes p’tits bonhommes!

  3. Dis donc, vous devez avoir un sacré rythme à la maison avec ces deux petits garçons, ton article fait plaisir à lire, il y a plein de vie chez vous. A cet âge là, ils sont trop mignons, j’imagine bien mon grand chanter du soprano 🙂 chez nous aussi la dernière est fan de son grand frère, c’est trop mignon 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s