Divers

Les assistantes maternelles et nous (ou « comment la fin de l’année 2016 a été très éprouvante »)

img_6292

Entre septembre et décembre, nous avons vu les relations entre Minuscule et son assistante maternelle se dégrader. Et ça a fini sur une démission. Sans solution il a fallu continuer à confier Minuscule pendant le mois de préavis dans un contexte absolument affreux (enfant qui pleure en arrivant, pas ou peu de résumé de journée…chaos total). Je ne m’étendrais pas sur le sujet mais mon cœur de maman souffre encore de ce qui a pu se passer pour en arriver là.

 

S’en est suivi une place d’urgence en crèche mais malheureusement provisoire (pas à côté de chez nous sinon c’est trop facile ! Non, non 1h15 pour déposer Minuscule tous les matins !). A la crèche on pensait souffler (d’autant plus qu’il aura fallu 2 heures d’adaptation à Minuscule pour se sentir bien) mais c’était sans compter sur les joies de la collectivité (« Madame Happyjoliefamily, votre fils fait 38.5° avec doliprane, il va falloir venir le chercher » Fin de journée 15h15, impeccable).

 

Puis, il y a eu un nouveau recrutement d’assistante maternelle (la troisième donc puisque nous avions eu un premier déboire pour Little Boy). Et là c’était une succession de sketchs !

 

La première était une vieille grincheuse avec une maison impeccablement décorée mais les enfants devaient vivre dans le parc ou dans la pièce de jeux. Pas dans le salon ni dans la cuisine parce que voyez-vous, les enfants jouent et donc abiment les choses. Little Boy (qui était présent lors de l’entretien faute d’une autre solution) a joué avec sa petite voiture sur le carrelage et elle ne l’a pas quitté des yeux tout en frôlant l’arrêt cardiaque. En partant, nous avons croisé son adolescent de fils qui nous a parlé de drogue…rassurant hein ?

 

La seconde avait la télé allumée sur NRJ12 à 17 heures et les enfants étaient scotchés devant. Monsieur Happyjoliefamily a quand même tenté une question pour la forme (alors qu’on aurait bien fui) « Vous sortez un peu avec les enfants ? » « Ben non il y a tout ce qu’il faut ici ! ».

Merci ! Nnneexxxttt !

 

La troisième est celle qui a été retenue mais la quatrième a été vue puisque l’entretien était programmé et que le choix n’était pas arrêté.

 

Entretien correct jusqu’au moment où elle nous a dit « je vous préviens il y a des rumeurs sur moi dans la commune, visiblement je serai trop sévère avec les enfants ». Gloups. Je n’ai plus rien entendu ensuite. Fin de l’entretien. Depuis, nous la croisons à l’école et comme tout être civilisé nous la saluons. Pas de réponse, yeux noirs et visage fermé. Ok, c’était un bon choix de ne pas la retenir !

 

Bref, Minuscule est chez son assistante maternelle depuis décembre, tout va bien mais vous comprendrez que je n’ose pas y croire et que je me refuse à crier victoire !

 

C’est quand l’école déjà ?

Publicités

8 thoughts on “Les assistantes maternelles et nous (ou « comment la fin de l’année 2016 a été très éprouvante »)”

  1. L’espoir fait vivre … nous avons LA SUPRA MÉGA perle rare : celle qui nous eveille Matis de jour en jour, qui fait des activités quotidiennes avec lui, des petits plats maisons divins et j’en passe ! La liste serait trop longue… Ah si SUPRA MEGA perle à tel point qu’elle nous récupére le Grand à l’école le mercredi pour lui éviter le centre de loisirs … Si Si… ca existe !
    Mais c’est la troisième… les 2 premières bien que différentes de ce que tu décris n’étaient pas au top !!! Certains soirs même quand j’allais cherché le Grand à l’école (durant mon congé mat’ donc ca date un peu…) il pleurait en passant à pied devant la maison de la deuxième en me disant « je veux pas yyyyy allllerrrr… » ! juste méga angoissant 😕

    Mais aujourd’hui je le dis : les perles existent… espérons que ce sera la bonne !

  2. Nous avons l’ass mat de rêve depuis la naissance de notre ainée; nous l’avons donc gardée pour notre deuxième. Cependant, nous avons du faire un petit contrat de 6 mois entre-temps le temps de sa grossesse.
    Ce petit contrat nous a paru très très long! Nous prenions sur nous, tant de choses nous déplaisaient mais vu que notre fils y allait avec le sourire, nous avons pris sur nous le temps du contrat. (télé allumée en permanence, pas de sorties : à si! la seule sortie en poussette qu’il a eu le droit, c’était quand il a eu 40 de fièvre!,…

    Nous avons donc retrouvé notre « vraie » ass mat avec bonheur!

      1. Le petit troisième n’est pas d’actualité… Deux, c’est bien non?! et toi, qu’en penses-tu?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s