Lectures pour les girls

3 films et 3 livres

Dernièrement, j’ai lu :

 

Repose-toi sur moi – Serge Joncour

Résumé : Aurore est styliste et mère de famille. Ludovic est un ancien agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils partagent la cour de leur immeuble parisien et se rencontrent car des corbeaux s’y sont installés. Leurs divergences pour régler ce problème les mènent à l’affrontement mais ils finissent par apprendre à se connaître.

Mon avis : C’est une jolie histoire. Elle, la working girl complétement dépassée qui sent que tout lui échappe. Lui, le gros rustre qui tombe amoureux. Le cocktail est étonnant mais plutôt délicieux.

 

 

Tout ce dont on rêvait – François Roux

Résumé : Dans les années 90, Justine, vingt-cinq ans, rêve d’une grande histoire d’amour. Elle tombe éperdument amoureuse d’Alex, mais vingt ans plus tard, c’est avec son frère, Nicolas, qu’on la retrouve mariée et mère de deux enfants. Elle vit un bonheur tranquille, jusqu’au jour où Nicolas est licencié et plonge irrémédiablement. Le talent de François Roux est de s’emparer de l’histoire immédiate et d’en faire le récit, au plus près de la réalité sociale, affective et politique. Après Le bonheur national brut, fresque virtuose des années Mitterrand, il poursuit la chronique de notre époque, minée par le chômage et les compromis idéologiques, avec une lucidité et une sensibilité de grand romancier. Du mariage pour tous à la tuerie de Charlie-Hebdo, le portrait sans concession de notre société à travers l’histoire, la chute et la rédemption d’un trio amoureux. François Roux est l’auteur du Bonheur national brut, un des romans les plus remarqués de la rentrée littéraire 2014, devenu un bestseller.

Mon avis : J’ai eu un petit peu de mal à entrer dans ce livre mais ensuite je ne l’ai pas lâché ! L’histoire met un peu de temps à s’installer mais quand l’un des personnages tombe et n’arrive pas à se relever, tout s’accélère. La psychologie des personnages est très intéressante et on essaie sans cesse de comprendre comment ils peuvent vivre ensemble.

 

Comme d’habitude – Cécile Pivot

Résumé : Cécile Pivot raconte dans un livre très touchant sa relation avec son fils, Antoine, autiste. Elle revient sur la naissance de son enfant, les premiers doutes, les difficultés rencontrées avec les médecins qui ne la prennent pas au sérieux. Puis le diagnostic tardif à 4 ans et demi. Ensuite commence son parcours du combattant, les difficultés pour trouver des lieux adaptés, le combat mené au quotidien pour gérer les bizarreries de son caractère, les périodes de doute et même de déprime qu’elle a traversées, le départ de son compagnon qui ne supportait plus la maladie d’Antoine. Ce livre est le récit d’un combat mais surtout une lettre d’amour d’une mère à son fils

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le livre « le voleur de brosses à dent » d’Eglantine Éméyé qui décrivait parfaitement notre société inadaptée à son fils. Cécile Pivot se trouve dans la même réflexion et elle trouve le courage d’essayer d’apporter de la légèreté et de l’humour à ses propos. Le passage où elle a une grosse grosse déconvenue avec une personne sensée s’occuper de son fils et où elle décide, épuisée, de ne pas agir m’a glacé le sang et m’a fait remonter de très mauvais souvenirs. Bref, livre commencé-livre terminé-j’ai beaucoup aimé !

 

Edit : J’ai vu qu’un nouveau livre d’Agnès Ledig était sorti, au départ j’ai sauté de joie avant de comprendre que c’était la suite de « On regrettera plus tard » (et que c’est le seul livre l’auteur que je n’avais pas beaucoup aimé, mais je pense que je le lirai quand même !).

Par contre, j’attends très très impatiemment la sortie du nouveau livre d’Agnès Martin Lugand (16 mars 2017 !)

 

Dernièrement, j’ai vu :

 

La La Land

Synopsis : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent. Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Mon avis : J’en avais lu des critiques sur ce film, surement trop d’ailleurs. J’ai bien aimé l’histoire, les chansons sont carrément entrainantes mais je m’attendais peut être à être un peu plus impressionnée que ça (oh la fille blasée !). Bref, ça vaut quand même le déplacement (et les 10€ investis, prix de la place de ciné quand on a oublié de passer au CE ! Gloups !)

 

Rock’n roll

Synopsis : Guillaume Canet, 43 ans, est épanoui dans sa vie, il a tout pour être heureux. Sur un tournage, une jolie comédienne de 20 ans va le stopper net dans son élan, en lui apprenant qu’il n’est pas très « Rock », qu’il ne l’a d’ailleurs jamais vraiment été, et pour l’achever, qu’il a beaucoup chuté dans la «liste» des acteurs qu’on aimerait bien se taper. Sa vie de famille avec Marion, son fils, sa maison de campagne, ses chevaux, lui donnent une image ringarde et plus vraiment sexy. Guillaume a compris qu’il y a urgence à tout changer. Et il va aller loin, très loin, sous le regard médusé et impuissant de son entourage.

Mon avis : film vu rapidement dans une petite salle de ciné à proximité. Au regard de l’engouement et des coups médiatiques de Guillaume Canet et de Marion Cotillard, j’attendais beaucoup de ce film. Première partie, nickel, plusieurs éclats de rire. Et puis après, c’est parti dans une histoire complétement délirante. Franchement, j’aurai préféré que le film s’arrête au bout d’une heure plutôt que de voir la fin. Consternant !

 

 

 

Tous en scène

Synopsis : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

Mon avis : Un super ciné avec Little Boy. Il a bien aimé, peut être un tout peu long. Globalement, il était ravi de sa sortie (Little Boy a pu manger des bonbons et avoir sa maman rien que pour lui pendant 2h, imaginez sa joie !)

Et mon avis alors ? J’ai vu dans ce dessin animé bien d’autres choses que des chants et danses hyper rythmés. Il y a avait aussi un petit Koala empreint de grosses dettes qui fuit sa banquière et qui fait faillite, un ado gorille qui n’arrive pas à trouver grâce aux yeux de son père car il choisit une voie différente, une jeune porc épic qui se fait larguer car son ami ne supporte pas son succès, et enfin une maman truie complétement épuisée et qui ne veut plus se résumer à ses fonctions maternelles (je passe sur son mari qui ne lui porte aucun, mais alors aucun, intérêt).

Bref, un dessin animé a double lecture qui fera la joie des petits mais aussi des grands !

Publicités

2 thoughts on “3 films et 3 livres”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s