Little Boy

Mais où est passée la politesse ?

 

Little Boy est actuellement mi-ange mi-démon.

Parfois, c’est un exemple de gentillesse et de bonne volonté. Il est partageur, dévoué et compréhensif. Mais ça, c’est quand il a eu son quota de sommeil !

Quand il est fatigué, qu’il a regardé des dessins animés ou encore qu’il ne gère plus ses émotions, là il dépasse clairement nos limites.

C’est un « la pizza est dégueulasse » couplé à un « t’es moche » dans le même repas qui nous est tombé dessus un soir. Il y a également eu un « putain » (effet blasé) lâché dans le bain, j’en passe et des meilleurs. Il fréquente des enfants de 6 ans, soit. Mais si ces enfants sont autorisés à parler ainsi chez eux, ce n’est pas le cas chez nous. Alors c’est punition et explication de texte.

Le plus souvent, l’effet est immédiat, il se met à hurler (cris stridents, plus contre lui que contre nous d’ailleurs), il est envoyé dans sa chambre pour réfléchir à son comportement et demande à revenir parmi nous lorsqu’il se sent prêt à présenter des excuses.

D’ailleurs, après une utilisation très abusive du « pardon » (tiens je fais une bêtise=pardon, je tape mon frère=pardon, je dis un gros mot=pardon), mon côté un peu vieille France et moi avons décidé d’exiger un « je te prie d’accepter mes excuses ». Nous faisons semblant de réfléchir à l’acceptation des excuses, ça génère quelques secondes d’angoisse et puis c’est le soulagement. Nous avons ensuite le droit à « je suis vraiment désoléééé » dégoulinant de larmes, (de morve !) et de regrets. Vient alors le temps de la consolation (et de la prise de conscience).

C’est éprouvant mais le plus souvent le résultat est là. Mais quand tout est à recommencer quelques jours plus tard, il nous faut puiser dans notre réserve de patience (qui, comme tout parent, est parfois à sec !)

Je lui dis souvent avant de dormir, que je le gronde pour son bien MAIS qu’il en aura conscience plus tard.

Moi, je sais que j’œuvre (et que je m’épuise, soyons clair) pour que Little Boy soit le plus apte possible à vivre en société…mais puisque nous, parents, n’allons pas tous dans le même sens, je m’interroge souvent dans ma façon de procéder. C’est quand l’entourage de Little Boy (maitresse, ATSEM, animateurs du centre de loisirs…) me renvoie le fait que ce petit garçon est poli et bien élevé que je souffle ! Ouf, je ne fais pas totalement fausse route question éducation !

Voyons maintenant ce que nous réserve la suite (je cauchemarde déjà en pensant à la future adolescence des garçons !)

 

 

Publicités

2 thoughts on “Mais où est passée la politesse ?”

  1. Hier cours de danse de ma gosse y z un baby elle veut en faire je dis OK une gamine se greffe avec elle. La gamine dit a la mienne « tu es nulle » je lui explique qu il ne faut pas blâmer les gens qui ont du mal que tout s apprend ect la gamine me regarde avec son plus beau sourire de peste et me balance un « ,je m en fous de tes conneries » elle a 8 ans ouh ou ça promet! (Et j ai eu envie de la claquer) On a raison d être a cheval sur la politesse c est l arme ultime !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s