Divers

Le bilan du 1er avril

D’habitude, je ne suis pas très fan du 1er avril. D’autant plus, lorsque ce jour tombe en pleine semaine parce que je trouve la vie assez chaotique comme ça.

Et puis, cette année, j’ai eu envie de faire quelques (gentilles) farces aux garçons.

Lire la suite « Le bilan du 1er avril »

Publicités
Divers

Recette de la bonne humeur en famille

photo

Pour désamorcer un petit garçon grognon au réveil, un soir où tout déraille, un mari de mauvais poil, j’utilise (quand mes nerfs me le permettent) l’humour et la bonne humeur.

Ça passe par des petits trucs et astuces tous simples :

Des chansons, des comptines…à la maison on chante. En ce moment, on chante du Julien Doré mais aussi du « Y avait des gros crocodiles » (vous noterez la diversité ! ) Et même dans la voiture le matin, pour se donner du courage pour aller chez l’assistante mat’ et au travail…on chante !

On se fait des blagues. Pour avoir vu pendant les vacances un charmant petit blondinet faire une blague avec un pot de yaourt et rire aux éclats, j’ai eu envie de développer le sens de l’humour de Little Boy. On y va doucement, mais il est plutôt réceptif. Et le meilleur, c’est quand, à son tour, il feint de nous donner quelque chose et qu’il le retire au dernier moment…ça le fait rire, mais rire ! Bon public on rit aussi avec lui. Monsieur HappyJolieFamily utilise le gag de répétition, moi je déteste, Little Boy adore.

Quand le soir tout est le monde est surexcité, je lance un « Apéro ? » et ça met tout le monde d’accord. Très concrètement, ça se matérialise par trois verres dans un plateau et un petit bol de « Munster Much » (ou autres gâteaux à 10 000 calories). Little Boy m’aide à préparer, on s’assoie tous les trois autours de la table basse et tout va déjà mieux. A utiliser cependant avec parcimonie au risque de voir Little Boy réclamer des « Gaco » un peu n’importe quand (« Et non mon petit chat, pas de « Gaco » à 9 heures du matin »)

La diversion. Quand le ton monte, que Little Boy est irritable, parfois, par facilité je l’admets, je fais diversion. « Mais ça ne serait pas ton poupon qui pleure ? » Et le voilà parti en courant, ne se rappelant même plus pourquoi il était en train de s’énerver.

Le changement de rôle. A la fin d’une crise, il m’est arrivé de renverser la situation et d’imiter Little Boy …faux pleurs, grogneries…et je le surprends à nous imiter à son tour « Ah non Maman ! ».

Après le chant, la danse, sur le CD « We Love Disney », Little Boy s’est découvert une passion pour la chanson extrait des Aristochats reprise par Thomas Dutronc…il y met beaucoup de cœur et d’entrain (« Tout le monde veut devenir un cat ! ») Cette chanson met tout le monde d’accord.

Le matin, Little Boy et moi avons notre petit rituel, devant le miroir de la salle de bain, on se fait coucou, puis les yeux fâchés et enfin les yeux qui rigolent !

Pour Monsieur HappyJolieFamily, j’essaie plutôt l’absurde…quand il est sûr d’avoir raison (à tort bien sur parce que c’est moi qui ai toujours raison, qu’on se le dise !) je pousse la situation à l’extrême pour que de lui-même il arrête…mon héro à ce petit jeu-là c’était Michael Kyle dans la série « Ma Famille d’abord », vous vous souvenez ?

Mais je ne suis qu’humaine, parfois face aux comportements des uns et des autres, je crie, je grogne et je me mets en colère. Pas souvent, mais parfois. La fatigue y est souvent pour beaucoup. Le reste du temps, je préfère en rire.